zaterdag, december 23, 2006

Ségo op zieltjesjacht in België

Les Français de Belgique au cœur du choix présidentiel
Carte blanche d'Arnaud Montebourg, porte-parole de Ségolène Royal.

Les 22 avril et 6 mai 2007, les Français seront face à un choix politique crucial pour leur avenir. Face à une droite dure, répressive, et berlusconienne qui n’offre d’espérance qu’aux nantis et aux gagnants de la mondialisation dérégulée, le parti socialiste français s’engage plus que jamais dans la campagne pour un nouveau projet de société. Le vote du 16 novembre dernier désignant à plus de 60% Ségolène Royal comme candidate du Parti Socialiste témoigne de cette soif de renouvellement qui secoue la France. Face à la défiance des Français vis-à-vis de leurs responsables politiques, Ségolène Royal s’engage à créer les conditions d’une véritable révolution démocratique qui permette à chacun de reprendre sa place dans le système politique et dans le système économique.


Cette révolution démocratique ne saurait être limitée aux questions nationales. Il est en effet de la responsabilité des Français de répondre à l’impasse constitutionnelle européenne, dans le dialogue avec l’ensemble de leurs partenaires européens et ce, comme l’a répété Ségolène Royal, sans arrogance. Nous appellons de nos vœux à cette révolution démocratique en Europe, à une Europe des peuples, où la décision politique sera le fruit de délibérations collectives claires et transparentes.

L’enjeu est de taille. Le rôle des Français de l’étranger est à ce titre essentiel. Parce qu’ils constituent aujourd’hui 750 000 inscrits dans 531 bureaux de vote ouverts à l’étranger. Parce qu’ils représentent une France ouverte et dynamique à l’Europe et au monde. En 25 ans, le nombre de Français votant depuis les bureaux de vote établis à l’étranger aura été multiplié par 5. Enfin, parce qu’eux aussi peuvent souffrir des mêmes conséquences des politiques économiques et sociales désastreuses mises en place par la droite. Le retrait du service public à l’étranger, symbolisé par les suppressions massives de postes dans les Consulats et la transformation de certains d’entre eux en d’improbables « Consulats d’influence », où le service à nos compatriotes est limité au strict minimum, en constitue une des illustrations criantes.


Les engagements de Ségolène Royal comprennent ainsi une vaste réforme de la représentation politique des Français de l’étranger. Celle-ci reposera sur l’élection de 10 députés des Français de l’étranger et sur la transformation de l’actuelle Assemblée des Français de l’Etranger en un véritable Conseil Général d’Outre-Frontière, doté de compétences décisionnelles sur l’action sociale, la formation professionnelle, les bâtiments scolaires et l’action culturelle de proximité.

Ségolène Royal fait le pari d’une citoyenneté ouverte, au-delà même du territoire de la République, pour que celles et ceux qui vivent à l’étranger se sentent parties du destin de leur pays. Les Français de l’étranger ne doivent pas être aux marges de la République, mais bien en son cœur. La France doit les écouter, les soutenir et les protéger. A l’âge de la mondialisation, ils sont les meilleurs représentants de nos valeurs, de notre culture et de notre économie.

C’est pour cela que les inscriptions sur les listes électorales à l’étranger doivent être massives. En Belgique, pour la première fois 39 bureaux de vote seront ouverts et répartis dans 10 villes du pays: Bruxelles, Liège, Anvers, Gand, Mouscron, Tournai, Mons, Charleroi, Namur et Arlon. Les Consulats Généraux de France à Bruxelles, Liège et Anvers seront ouverts jusqu’au 30 décembre inclus. Pour que cela change fort, il faut voter. Je viens à Bruxelles ce mardi 19 décembre pour soutenir la candidature de Ségolène Royal et pour encourager l’inscription de toutes et tous sur les listes électorales. Dans une Europe politique encore en devenir, chacun se souviendra qu’au printemps dernier, ce sont les Italiens de l’étranger qui avaient donné la victoire finale à Romano Prodi. Retenons la leçon et préparons ensemble l’élection de Ségolène Royal le 6 mai 2007.

Arnaud Montebourg
Député de Saône-et-Loire et porte-parole de Ségolène Royal

Découvrez les photos de la visite d'Arnaud Montebourg au siège du PS belge...

(bron: www.ps.be)

Geen opmerkingen: