zaterdag, januari 13, 2007

Het mocht eens gezegd zijn

C'est que le droit public belge n'est plus le socle conceptuel sur lequel se bâtissent les réalités politiques. Il est plutôt une entreprise de solidification des consensus dans un emballage normatif qui leur donne l'apparence de principes, lesquels finissent d'ailleurs par advenir de textes dont on ignorait qu'ils y fussent.
Analyser la Belgique juridique avec la logique comme guide et la rationalité comme critère serait une entreprise téméraire. Plutôt que de vouloir faire comprendre les institutions belges, il est utile d'expliquer pourquoi elles sont incompréhensibles, de rappeler les conflits qu'elles ont apaisés, les blessures qu'elles ont cicatrisées, les violences qu'elles nous ont épargnées.

Hoeveel beter kan je een boek over Belgisch Grondwettelijk Recht beginnen? Leve Marc Uyttendaele en de mensen die voorwoorden voor hem schrijven.

Geen opmerkingen: