maandag, november 19, 2007

Staking (2)

"Message du président de l’université Paris-Sorbonne (Paris IV)

Lundi, 19 novembre 2007

Une minorité d’agitateurs cherche depuis maintenant près de trois semaines à bloquer le fonctionnement normal des universités françaises. Nous en pâtissons tous et je tiens à remercier l’immense majorité d’entre vous, enseignants-chercheurs, étudiants et personnels administratifs, des bibliothèques et de la recherche pour votre présence et votre volonté d’assurer le bon déroulement de l’année universitaire.

Je regrette profondément que certains amphithéâtres et certains sites aient été interdits d’accès dans des conditions choquantes. Le Conseil d’Administration de l’Université a pu se tenir vendredi matin en Sorbonne malgré les agissements d’un petit groupe. Je condamne ces pratiques indignes d’une démocratie et d’un État de droit.

Comme la Conférence des Présidents d’Université l’a rappelé, la loi sur l’autonomie a été votée par le Parlement et permet de réelles avances ("kuch"). Elle était attendue depuis des années et entre en vigueur dès maintenant.

J’appelle toute la communauté à être présente sur tous les sites dès ce lundi matin et de ne pas céder aux intimidations de groupuscules qui dégradent l’image déjà affaiblie des universités françaises. J’ajoute qu’aucun rattrapage de cours ne pourra être organisé et que les examens du premier semestre porteront sur les programmes qui figurent dans les maquettes habilitées par le Ministère. C’est la règle de délivrance des diplômes nationaux.

Je vous demande la plus grande détermination et de ne pas répondre aux provocations. J’ai bien conscience des efforts qui vous sont demandés, alors que les grèves de transports rendent difficile l’accès de beaucoup d’entre vous au centre de Paris. Je vous souhaite bon courage et un optimisme à toute épreuve. Il y va de l’avenir de notre université et des valeurs de liberté et de démocratie auxquelles nous sommes attachés.

Jean-Robert PITTE
Président de l’Université Paris-Sorbonne"



Ok. We weten dus meteen waar het op staat. Hopelijk nadert het einde van de metrostaking. Vandaag om 11.55 (griep, anderhalf uur verloren met metro's) aangekomen in het archief van Vincennes. Geen communicatie tussen 12 en 13. Wegens transportstaking sluiting om 15:00 ipv 17:00.




Vanavond debat gepland over "la direction de la France après les présidentielles" in het Heinrich Heine-huis. Met een ex-lid van de Conseil Constitutionnel en prof in Paris-I en 4 vooraanstaande Duitse journalisten. Ingang gratis. Afgelast, "à cause de la grève". Morgen volgt overigens de "superstakingsdag", waarbij alle ambtenaren het werk neerleggen. Pays de m...

Geen opmerkingen: