zondag, februari 15, 2009

Deutsches Historisches Museum

Visité vendredi (fermeture des Archives à 15:30). Au début d'Unter den Linden, bâtiment Frédéric Ier. Musée très classique, qui raconte l'histoire des Allemands depuis les Celtes et les tribus germaniques jusqu'à la chute du Mur. Axée sur l'histoire politique (ce qui contraint à inventer un peu d'histoire, en présentant Charlemagne et Charles Quint comme des souverains allemands), reprend les grands tableaux, les batailles, les figures importantes... Comme partout de nos jours, présence d'ordinateurs et d'un cinéma.




(Propagande de Luddendorff et Hindenburg, après le Traité de Brest-Litovsk, où l'Union soviétique se retire de la Première Guerre Mondiale)


(Libération de l'Europe après la Bataille de Leipzig)


(Charles VII, Wittelsbach de Bavière, empereur par la grâce de Louis XV et Frédéric II lors de la Guerre de Succession d'Autriche, mais aussitôt remplacé par François de Lorraine, époux de Marie-Thérèse)


(Berlin sous Frédéric II)


(Nain de cour)


(Eugène de Savoie; mais étais-ce finalement un allemand ? Le prince Eugène est savoyard, puis éduqué à la cour de Louis XIV, puis général des empereurs Habsbourg d'Autriche... signature "Eugenio von Savoye")


(les "Géants" que collectionnait Frédéric-Guillaume Ier de Prusse, parfois enlevés à l'étranger, cadeau de prédilection du souverain, qui aimait -en cas d'accès de fièvre- les faire parader devant son lit)




(Louis XIV, grand saccageur des principautés rhénanes)


(Traités de Westphalie)


(Auguste "50 cent" le Fort, roi de Pologne et électeur de Saxe, voisin de Frédéric-Guillaume Ier; collectionneur d'art, de bâtards et de maîtresses)




(Piccolomini, général dans un XVIIe siècle sanglantissimme)


(L'Archiduc Albert de Habsbourg, co-souverain de nos provinces méridionales après 1598)


(le Cardinal-Infant d'Espagne, gouverneur-général des Pays-Bas Méridionaux à l'époque de la guerre de Trente Ans)


(Frédéric V, comte palatin et brièvement imposé par le parti protestant, avant qu'il ne fût battu à la bataille de la Montagne Blanche)


(Sophie Stuart, épouse de Guillaume du Palatinat, fille de Jacques Ier d'Angleterre et le lien entre la dynastie des Hanovre et celle des Stuart, qui s'éteindra avec le décès de la Reine Anne en 1714)


(Le concile de Trente)


(la "menace ottomane")


(Les "Quatre saisons d'Augsburg" sous Charles Quint, 1531)

Geen opmerkingen: