dinsdag, juli 22, 2014

Les gouvernements wallon et "FWB" à travers le prisme de l'échelle de 500

Votre humble serviteur est loin d'un fin connaisseur de la politique wallonne. Néanmoins, il n'a pu s'empêcher d'être étonné à l'écoute de la revue de presse commentant la constitution des gouvernements wallon et "FWB". Outre la création de nouveaux ministères ou l'éparpillement de certaines compétences, dû à la séparation de la communauté et de la région (cf. "économie" <=> "zônes d'activités économiques"; présence dans le gouvernement wallon d'un ministre chargé des "infrastructures sportives", ce qui revient à coller à l'intéressé quelques réunions supplémentaires à Namur), soit à des drôleries communautaires (la présence d'un ministre communautaire "pour la promotion de Bruxelles", alors que le tourisme relève des régions pour le reste), on citait la désignation de Rudy Demotte comme ministre-président du gouvernement "FWB" comme une "dégradation".

Ne pourrait-on pas simplement lire la "carte électorale" de ces gouvernements comme une confirmation explicite de la domination des fédérations hennuyères du PS ? Aussi bien les fonctions de président du Parti (Di Rupo), ministre-président de la Wallonie (Magnette) que ministre-président de la "Fédération Wallonie-Bruxelles" (Demotte) sont occupés par un hennuyer.

D'autant plus que, même si le score de Demotte a reculé, la différence avec Marcourt est très réduite. L'échelle des 500 (une création du politicologue de la KUL Wilfried Dewachter), une formule statistique devenue peut-être un peu désuète aujourd’hui parmi les politicologues, mais toujours très instructive à comparer les voix de préférence, surtout dans le cas de circonscriptions électorales fort différentes en taille (342.000 inscrits à Liège, 172.000 soit la moitié, à Tournai), tout en tenant compte du score absolu.

Dans le cas de Marcourt, 38.460 voix donnent 76,92 (quotient des voix de préférence/500) + 34,79 (fraction % des voix obtenues par le PS à Liège) = 111,714.

Pour Demotte, 25.730 voix se déclinent en 51,46 (quotient absolu clairement inférieur à celui de Marcourt) + 41,92 (clairement supérieur) = 93,38.

Explication logique: le PS liégeois a une tradition de division et de lutte interne. A peu près un tiers des électeurs soutiennent la tête de liste. Demotte, par contre, est davantage le chef de sa propre circonscription. L'apport de voix de plusieurs clans pourrait bien sûr bénéficier à la liste PS à Liège en nombre absolu de voix, mais ce n'est pas le cas (PS Liège: 33%; PS Ath-Tournai-Mouscron: 36%). 

Notons que Demotte (-8.000 voix) a fait mieux que Joëlle Milquet, qui a perdu non moins de quatorze mille voix de préférence par rapport à 2010, ou 43% de son score. Des habitants de la périphérie, ou des mécontents du plan de survol de Bruxelles ? Remarquons également qu'il n'y a plus aucun ministre cdH liégeois (Luxembourg-Namur-Hainaut + Bruxelles).

Pour ce qui est de l'attribution des portefeuilles personnels, Marcourt hérite clairement du paquet le plus consistant, ce qui n'est guère étonnant vu sa compétence technique et sa longue expérience. S'il est vrai qu'un Liégeois récupère le Budget wallon et qu'une Liégeoise monte au gouvernement communautaire, c'est bien le Hainaut (15 sièges sur 30 PS au Parlement Wallon, soit un élu PS sur deux !) qui mène. 



Nom
Gouv
Parti
Arrondissement
Voix
Dewachter
Jean-Claude Marcourt
x
PS
Liège 2014
38.460
111,714
Rudy Demotte
x
PS
Tournai-Ath-Mouscron 2014
25.730
93,377
Joëlle Milquet
x
cdH
Bruxelles 2014
19.416
79,27
André Flahaut
x
PS
Brabant Wallon 2014
19.698
77,75
René Collin
x
cdH
Province du Luxembourg 2014
13.195
49,66
Isabelle Simonis
x
PS
Liège 2014
13.357
38,798
Rachid Madrane
x
PS
Bruxelles 2014
7.775
22,70


Nom
Gouv
Parti
Arrondissement
Voix
Dewachter
Paul Magnette
x
PS
Charleroi 2014
49.978
155,166
Jean-Claude Marcourt
x
PS
Liège 2014
38.460
111,714
Maxime Prévôt
x
cdH
Namur 2014
21.912
98,761
Paul Furlan
x
PS
Thuin 2014
16.451
80,529
Eliane Tillieux
x
PS
Namur 2014
16.236
62,256
René Collin
x
cdH
Province du Luxembourg 2014
13.195
49,66
Carlo di Antonio
x
cdH
Mons 2014
8.359
46,114
Christophe Lacroix
x
PS
Province de Liège 2014
15.628
39,572


Geen opmerkingen: